À propos / About

Oriana Valencia pratique la photographie depuis l’adolescence, d’abord en petit format dans les laboratoires argentique de l’institut Saint-Luc à Tournai en Belgique. Puis au moyen format à l’École Supérieur des Arts le 75 à Bruxelles en Belgique. Et après un passage par l’École Nationale Supérieure de la photographie d’Arles, en France, elle s’installe à Paris pour continuer à affiner sa pratique.
Photographier c’est choisir, puis mettre en lumière ce choix. Oriana Valencia n’a de cesse de chercher à mettre en lumière la Vie, la beauté et l’harmonie. Le besoin d’harmonie et d’équilibre est criant dans le monde actuel. Elle utilise son appareil photo pour communiquer qu’il n’y a rien de plus important que la Vie, la vie en tant que mouvements d’échanges infini entres pôles opposés. Car rien n’existe sans son contraire, entre ces contraires se trouve l’harmonie et la beauté pour lesquelles l’être humain est fait. Cette vérité vers laquelle chacun d’entre nous tend, sans même en avoir conscience, est pourtant en nous même. Avec sa pratique, Oriana Valencia ne cherche qu’une chose : mettre en lumière cette conscience enfuie.
//
Oriana Valencia has been taking photos since her teenage, at first with a 35mm camera at the Institut Saint Luc in Tournai, Belgium, then on medium format at the Art school ‘Le Septante-cinq’ in Brussels. After further studies at the ENSP (Ecole Nationale Supérieure de la Photographie) of Arles, she settles down in Paris and fine-tunes her practice.
To photograph is to choose, then to highlight this choice. Oriana Valencia constantly brings to light the inner beauty and the harmony she witnesses around her. For our world truly needs harmony and balance. She uses her camera to say that there is nothing more important than life, life as endless movements between two opposing poles, as nothing can exist without its contrary. And somewhere between these opposites lay beauty and harmony.